Sections
Communiquer
Contact
L'Hautil-Environnement - Conférence débat, Massif de l'Hautil - Quel avenir ? - Articles
Accueil Recherche Contact
Bienvenue sur l'Hautil
Situé à l'ouest de Paris , le massif de l'Hautil domine les vallées de l'Oise et de la Seine ainsi que les plaines du Vexin français. Son altitude atteint 191 mètres, ce qui en fait un des points culminants le plus haut d'Ile-de-France.

Plutôt connu pour ces anciennes carrières de gypse qui ont une fâcheuse tendance à s'effondrer, le plateau de l'Hautil offre une véritable oasis de verdure et abrite bien plus que des chevreuils et des éperviers.

Ainsi une poignée d'irréductibles a choisi d'habiter ce lieu privilégié et de défendre cet espace naturel, calme et convivial. Cet espace d'information se fait l'écho de tout ce qui compose et anime cette petite vie locale. De tous les combats mais aussi de toutes les fêtes, l'hautilois se veut ainsi ...

Flux RSS
« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 17 »
Environnement : Conférence débat, Massif de l'Hautil - Quel avenir ?
Posté par lhautilois le 12/3/2010 21:55:51 (903 lectures)

Lieu : Espace SENET - Salle Guy de Maupassant à Triel sur Seine (78510)

Date : VENDREDI 26 Mars 2010 à 20h30

Programme provisoire :

Introduction par M. Joël MANCEL - Maire de Triel
Bref rappel historique, géographique, le sous-sol, la faune et la flore, par Bien Vivre à l'Hautil
Risques et marginalité dans le Massif de l'Hautil, par Mlle Kyomi ARRACHEA (ENS-LSH)
La situation du sous-sol aujourd'hui sur la commune de Triel, le PPR, par M. Etcheberry - Inspection Général des Carrières
Problème posé par la décharge de Vaux sur Seine, par le Collectif Pour la Protection du Massif de l'Hautil
Projet de Charte Forestière, par Bien Vivre à l'Hautil
Conclusion par M. Pierre CARDO - Député de la 7e circonscription des Yvelines
Questions et Débat avec le public

Environnement : Voeux 2010
Posté par lhautilois le 8/1/2010 20:39:04 (797 lectures)

Environnement : Nos enfants nous accuseront, un film, un débat
Posté par lhautilois le 2/1/2010 12:16:14 (845 lectures)

"Vaux Contre le Cancer" est une association qui a pour but d'aider la recherche sur les cancers menée par l'Institut Curie.
Dans notre rôle d'information, nous projetons le film "NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT" le vendredi soir 29 janvier 2010 à 20h30, espace Marcelle Cuche,à Vaux sur Seine.
Ce film concerne l'environnement, l'agriculture chimique et la nutrition.
Vous pouvez consulter le site du film : www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com

Après le film, débat animé par Alain BASCOULERGUE avec :
Jean Paul JAUD, Réalisateur,
Benoît DELMOTTE, Directeur du Biocoop de Mantes
Gérard Le PUILL, Journaliste

Prix d’entrée : 5 €uros

Réservations au 01 34 74 95 25
ou gineste-montardi@wanadoo.fr

Environnement : Manifestation contre la décharge de Vaux
Posté par lhautilois le 6/12/2009 23:33:49 (824 lectures)



Suivez la manifestation en vidéo grâce au reportage des Nouvelles de Triel et des Deux Rives.

Environnement : Décharge Vaux sur Seine
Posté par lhautilois le 18/9/2009 20:39:44 (949 lectures)

Des nouvelles du Collectif pour la protection du massif de l’Hautil

Le Maire de Vaux-sur-Seine (Julien Crespo) a autorisé et persiste à appeler « enfouissement » une opération de la société Petitdidier qui consiste à stocker des milliers de tonnes de déchets du bâtiment pendant des années sur plus de 8 ha de la foret de l’Hautil. Il en résultera un rehaussement du terrain de plusieurs mètres et cette zone, autrefois boisée deviendra à terme, un désert car aucune végétation ne poussera plus.
Nous avons entamé une procédure judiciaire pour faire cesser ce scandale écologique. Voici deux articles sur l’état du dossier. Cette situation est intolérable qui consiste, pour une entreprise qui se dit « Verte » à bafouer la nature, les habitants et tout ce qui fera le bien être des générations futures.



Des précisions sur le référé.
Par Lionel Fréjaville – Président de Bien Vivre à l’Hautil.

Le Collectif pour la Protection du Massif de l'Hautil ayant décidé une action en justice contre la Sté Petitdidier (demandant l'arrêt de l'exploitation du site) nous (3 des associations du Collectif) avons déposé avec notre avocat une demande de référé auprès du Tribunal de Grande Instance de Pontoise.
Ce référé (mesure simplifiée destinée aux cas urgents) devait être jugé en juillet, il a été repoussé deux fois à la demande de la société Petitdidier qui a fini par présenter fin août un mémoire en défense de près de 200 pages. Ils estiment que le tribunal de Pontoise n'est pas compétent, jouent sur le fait que la propriété du terrain et l'exploitation se font sur 2 sociétés différentes du groupe Petitdidier, prétendent qu'ils effectuent seulement des travaux de "réhabilitation de la forêt" et qu'ils n'exploitent pas encore un Centre d'Enfouissement Technique (décharge) bien qu'ils en aient fait la demande auprès de la préfecture. Ils nous réclament des dommages et intérêts car ils estiment que nous ne "comprenons pas" la situation et qu'ils sont autorisés par la Mairie de Vaux sur Seine à effectuer des "travaux de comblement" et du "stockage temporaire de déchets".
Il est bien évident que nous continuons la procédure, qui doit se juger début octobre, et que nous ne baissons pas les bras devant cette destruction programmée de l'environnement. Nos adversaires jouent visiblement la montre en essayant de faire régulariser, à posteriori, l'exploitation de leur CET en obtenant la levée du classement par la mairie de Vaux et l'autorisation de la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie (qui ne semble pour l'instant pas émettre d'interdiction au fait d'augmenter le nombre d'installations de traitement des déchets en région parisienne, même si cela doit se faire en détruisant plusieurs dizaines d'hectares de forêt classée).
Le combat continue, nous comptons sur votre soutien pour nous aider à protéger l'environnement dont nos enfants hériteront.


Mettre les déchets quelque part.
par Claude Barouh – membre du Collectif.

Le Collectif pour la protection du massif de l’Hautil, constitué de plusieurs dizaines d’associations et de particuliers s’est créée pour s’opposer à l’extension de ce désastre écologique (25 ha envisagés). Devant la « résistance » du maire et de l’entreprise qui continue à « enfouir » à raison de dizaines de camions de déchets par jour, une action en justice a été entreprise dès fin juillet. Depuis cette date l’audience ayant été reportée plusieurs fois il est clair que certains jouent la montre et tentent de décourager le Collectif ce qui au contraire renforce sa détermination. Il s’est réuni le 16 septembre. Il a été décidé de poursuivre l’action judiciaire, de s’en donner les moyens et d’aller jusqu’au bout de la procédure. Simultanément des soutiens de toutes natures seront demandés aux élus locaux (maires, députés, conseillers généraux et régionaux, etc.). Des actions médiatiques et des expertises vont être entreprises car il y va du bien public. Ce conflit entre l’intérêt général (la protection de l’environnent) et l’intérêt particulier (les millions d’Euros engrangés par PetitDier) devrait être instruit sinon résolu par les instances officielles de l’Etat (préfet, sous-préfet, etc.) et les organismes chargés des autorisations et des contrôles. Mais ces derniers se passent la «patate chaude» et se réfugient derrière le fait « qu’il faut bien mettre les déchets quelque part dans les Yvelines». Leur interprétation des textes (lois, décrets etc.) démontre à l’évidence qu’ils sont dans l’incapacité de mettre en œuvre les bonnes paroles écologiques que les « politiques » proclament à longueur d’antennes.
Devant l’illégalité «présumée» de la décharge actuelle, la complaisance complice de la municipalité de Vaux-sur-seine et l’inertie des pouvoirs publics, c’est donc un groupe de citoyens responsables qui agit afin que l’environnement ne soit pas sacrifié au bénéfice d’une entreprise qui met en danger une partie de la foret, sans compter la pollution engendrée par les dizaines de camions qui viennent décharger leur chargement incertain.

« 1 2 3 (4) 5 6 7 ... 17 »
Login
Who's Online
3 utilisateur(s) en ligne (dont 3 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 3

plus...
© 2001-2017 Vincent Di Sanzo - hautil.org