Sections
Communiquer
Contact
L'Hautil-«Zone 30 virtuelle» sur l'Hautil - Sécurité routière - Articles
Accueil Recherche Contact
Bienvenue sur l'Hautil
Situé à l'ouest de Paris , le massif de l'Hautil domine les vallées de l'Oise et de la Seine ainsi que les plaines du Vexin français. Son altitude atteint 191 mètres, ce qui en fait un des points culminants le plus haut d'Ile-de-France.

Plutôt connu pour ces anciennes carrières de gypse qui ont une fâcheuse tendance à s'effondrer, le plateau de l'Hautil offre une véritable oasis de verdure et abrite bien plus que des chevreuils et des éperviers.

Ainsi une poignée d'irréductibles a choisi d'habiter ce lieu privilégié et de défendre cet espace naturel, calme et convivial. Cet espace d'information se fait l'écho de tout ce qui compose et anime cette petite vie locale. De tous les combats mais aussi de toutes les fêtes, l'hautilois se veut ainsi ...

Sécurité routière : «Zone 30 virtuelle» sur l'Hautil
Posté par lhautilois le 20/5/2002 23:49:49 (1342 lectures)

Entre 50 et 6O Hautilois se sont mobilisés le 4 mai pour demander la création d'une ZONE 30 devant l'école primaire de Célestin Freinet. Comme d'habitude, l'organisation des hautilois (notamment par le collectif pour la sécurité routière et BVH) était impeccable : des pancartes, de la sonorisation, bon timing car la sortie de l'école (11 H 30) coïncida avec le sommet de l'affluence. Les politiques étaient là :Marie-Hélène Logez Jollivet, conseillère générale du canton, et J-P Houllemare,maire de Triel ...

Le collectif demande à la municipalité de Triel sur Seine que le périmètre constituant la zone scolaire de l'Ecole Célestin Freinet compris dans un rayon de 300 mètres soit instauré en zone 30.

Ainsi, le collectif souligne que «une zone 30 est un ensemble de rues, constituant un quartier, où la vitesse est limitée à 30 km/h. L'instauration d'une zone 30 ne comporte aucune interdiction particulière d'accès contrairement aux rues piétonnes... Partout les conducteurs sont tenus de leur (aux piétons) céder le passage quand ils traversent la chaussée (art. 220 du code de la route).»

En effet, les aménagements sont faits pour inciter à la réduction de la vitesse, mais sans nuire à la visibilité des enfants par les automobilistes.

A la fin de cette manifestation et dans le bon humeur, des ballons ont été lancés afin de sensibiliser davantage le public (aux dernières nouvelles, 16 personnes ont répondu suite à la réception des ballons envoyés par les enfants de l'école C. Freinet). Pour J-P Houllemare, «le maire de Triel doit se mobiliser et être en première ligne pour oeuvrer pour la sécurité ici à l' Hautil comme ailleurs dans notre ville.» Prosaïque, Mme Lopez-Jollivet a conclu en espérant que «cette opération serve de pédagogie car il faut que chacun de nous prendre conscience que la voiture est aussi un outil dangereux pour la vie et la ville...»

Article de Rodrigo Acosta parue dans les Ndt du 15 mai 2002

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Login
Who's Online
4 utilisateur(s) en ligne (dont 1 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 4

plus...
© 2001-2017 Vincent Di Sanzo - hautil.org