Sections
Communiquer
Contact
L'Hautil-Bouygues va installer une antenne-relais sur l'Hautil ! - Vie écon. et sociale - Articles
Accueil Recherche Contact
Bienvenue sur l'Hautil
Situé à l'ouest de Paris , le massif de l'Hautil domine les vallées de l'Oise et de la Seine ainsi que les plaines du Vexin français. Son altitude atteint 191 mètres, ce qui en fait un des points culminants le plus haut d'Ile-de-France.

Plutôt connu pour ces anciennes carrières de gypse qui ont une fâcheuse tendance à s'effondrer, le plateau de l'Hautil offre une véritable oasis de verdure et abrite bien plus que des chevreuils et des éperviers.

Ainsi une poignée d'irréductibles a choisi d'habiter ce lieu privilégié et de défendre cet espace naturel, calme et convivial. Cet espace d'information se fait l'écho de tout ce qui compose et anime cette petite vie locale. De tous les combats mais aussi de toutes les fêtes, l'hautilois se veut ainsi ...

Vie écon. et sociale : Bouygues va installer une antenne-relais sur l'Hautil !
Posté par lhautilois le 9/6/2005 22:13:09 (1647 lectures)

Le mercredi 8 juin s'est tenue une réunion d'information à la mairie de Triel-sur-Seine au cours de laquelle Bouygues Telecom a présenté son projet d'antenne relais sur l'Hautil.

Deux riverains s'étaient déplacés face à trois spécialistes Bouygues Telecom et à deux représentants de la mairie, Mme Amparot Marto et M. Le Maire en personne. Une si faible présence hautiloise s'explique tout simplement par le fait que la quinzaine de familles habitant dans un rayon de 300 mètres autour du site envisagé n'ont été prévenues que l'avant veille par une lettre de la mairie mise directement dans leur boite à lettre. Heureusement nous avons été prévenu par un membre de notre association, ainsi trois représentants de Bien Vivre à l'Hautil ont pu participer à la réunion.

Le projet consiste à la construction d'un pylone de 27 mètres de haut qui sera érigé chemin des Picardes dans l'enclos du réservoir à eau (celui qui ressemble à un bunker) et qui supportera 3 antennes de téléphonie mobiles 1800Mhz et UMTS.

Il est à noter que le pylône Bouygues sera surmonté de 2 faisceaux hertziens. Ces équipements servant à la transmission des voix et données sans utiliser le réseau téléphonique câblé. Il s'agit de "canons" directionnels qui ne doivent rencontrer aucun obstacle sur la ligne droite entre l'émetteur et le récepteur (ce faisceau est potentiellement dangereux pour tout organisme vivant qui le rencontrerai, raison pour laquelle il est toujours situé en hauteur).

Le pylone est du story_type KARBRE, comme son nom l'indique il ressemble à un arbre, le mat est habillé d'écorce synthétique dont on nous a montré un échantillon. De même le haut du mat et les antennes sont cachés sous un feuillage synthétique. A la vue des photos qui nous ont été montrées l'ensemble reste assez discret.
On verra néanmoins le pylone de la copropriété de la Chesnaie et bien sur de la route et des chemins environnants, surtout en hiver quand les vrais arbres auront perdus leurs feuilles. Bouygues nous assurent que les ondes électromagnétiques ne présenteront qu'une émission de 0,01 volt par mètre ce qui parait peu crédible d'autant qu'il gratifie l'émission de ces concurrents sur ce même story_type d'antenne à une valeur 116 fois supérieure (1,6 v/m).

Comme avec Orange, le débat a été assez vif, les spécialistes ne supportant peu la contradiction, les arguments étaient exactement les mêmes que ceux de France Telecom (pas de danger avéré, obligation de fournir une couverture téléphonique, etc..) à un détail près c'est qu'il nous ont montrés un plan plus sérieux de taux de couverture par leur réseau SUR l'Hautil (zone couverte, moyennement couverte et pas couverte) et donc plus crédible. Mais globalement ils ont été aussi peu convaincant qu'Orange et nous n'avons pas eu de mal à les contredire. Reste que le projet est déjà bien avancé puisque Bouygues parle de 3 à 4 mois pour le mener à bien.

Néanmoins les antennes seront situées à 150 mètres des habitations, nous estimons que c'est beaucoup trop proche et avons demandé un terrain alternatif plus éloigné. Une riveraine exprime sa ferme opposition à ce projet car elle présente une sensibilité qui lui empêche de possèder et d'utiliser tout téléphone portable. Elle évoque les problèmes qu'elle ressent et rappelle qu'il y a déjà une antenne SFR près de chez elle et qu'elle ne supporterait pas des antennes supplémentaires.

M. le Maire demande à Bouygues d'étudier la faisabilité d'un autre site situé sur un terrain communal proche du bout du Chemin du Carrefour Corneille et de la maison des propriétaires du Poney Club. Bien que se refugiant à nouveau devant la défense de l'intéret général M. le Maire a semblé compréhensif vis à vis des riverains inquiets.

La représentante de Bouygues nous a proposé d'être présents lors des mesures qu'ils vont effectuer sur l'Hautil (en journée, hélas). Un ou plusieurs membres de BVH pourront donc assister aux mesures.

Enfin nous regrettons que cette réunion se soit faite en catimini mais saluons la volonté affichée d'assurer l'information des riverains, l'expérience passée avec Orange ayant été salutaire sur ce point.

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Login
Who's Online
13 utilisateur(s) en ligne (dont 5 sur Articles)

Membre(s): 0
Invité(s): 13

plus...
© 2001-2017 Vincent Di Sanzo - hautil.org